Le prix d’acquisition des PME flambe !

Les grands groupes versent 11 fois l’EBITDA pour s’emparer des sociétés non cotés européennes, selon l’indice ARGOS du premier trimestre !  

Les industriels sont prêts à valoriser 11 fois le résultat brut d’exploitation les sociétés non côtées faisant de 20 à 600 millions d’euros de Chiffre d’affaires. Selon le président d’Argos Wityu, Louis Gordon: “les industriels sont capables d’offrir des primes élevées en s’endettant fortement sans impacter leur bénéfice compte tenu des taux bas et des synergies opérationnelles attendues”.

L’écart avec le prix des PME côtées en bourse – payées 8,5 fois l’EBITDA -, malmenées par les secousses des marchés, n’a ainsi jamais été aussi élévé.