Fraude au virement dans les entreprises

Depuis quelques années les fraudes au virement dans les entreprises sont en progression constante pour un préjudice estimé à plus de 400 M€ depuis 2010. Les fraudeurs utilisent principalement 3 techniques :

– la technique dite du « Président »  ou les fraudeurs se font passer pour le dirigeant et demandent au salarié de faire un virement en urgence,

– la technique de l’envoi de virement frauduleux à la banque par fax avec en-tête de la société et imitation des signatures,

– la technique du changement des coordonnées bancaires du fournisseur en demandant de changer le RIB de celui-ci ou en interceptant les factures fournisseurs et en modifiant les coordonnés bancaires y figurant.

Pour contrer ces tentatives de fraude il est important de faire un état des lieux des délégations de signature, des moyens utilisés pour effectuer les paiements  et du process d’enregistrement des factures et de la mise en paiement. Je préconise une validation en double signature, d’effectuer les virements sous protocole EBICS T et de séparer les rôles de saisie des RIB et enregistrement des paiements.